La rhinoplastie esthétique ou chirurgie du nez est aujourd’hui une des interventions les plus réalisées en chirurgie esthétique. Elle n’en demeure pas moins une intervention chirurgicale très délicate qui nécessite un examen attentif de l’ensemble du patient.

Le visage doit donc être apprécié sous tous ses angles afin d’apporter une modification en harmonie avec le reste. Le résultat devra être naturel et adapté à la demande de chaque patient.

A qui s’adresse la Rhinoplastie Esthétique ?

Aujourd’hui, la demande concerne autant d’hommes que de femmes, de tous les âges et de toutes les classes sociales.
En effet, le nez est situé au milieu du visage et peut difficilement est dissimulé en cas de complexe, comme c’est le cas pour d’autres zones du corps concernées par la chirurgie esthétique.

Une gêne esthétique chez un patient peut donc avoir un retentissement important dans la vie sociale. Ainsi les métiers où les patients sont en contact avec d’autres personnes peuvent être problématiques si cette gêne se transforme en complexe.

Chez les plus jeunes patients, il est indispensable d’attendre la fin de la puberté afin que la croissance soit terminée, avant d’envisager une rhinoplastie esthétique.

A l’opposé, chez les patients plus âgés et parfois même chez les jeunes, le nez peut avoir tendance à tomber et on croit souvent, à tort, qu’il grandit toute la vie. Il s’agit en fait d’un relâchement de la peau qui constitue une couverture de l’ensemble de la région du nez. Ce relâchement est d’autant plus précoce que les cartilages du nez sont souples. Comme pour le vieillissement du visage où la peau se relâche et entraine l’apparition de bas-joues, la peau du nez peut avoir tendance à s’affaisser et le chirurgien peut avoir recours à un « lifting » du nez, certes beaucoup plus léger qu’un lifting du visage, pour remonter le nez.

Actuellement la demande d’un patient est la correction des défauts qui le gênent et qui constituent donc la motivation à consulter un chirurgien pour un désir de rhinoplastie. Nous sommes loin des anciens stéréotypes de petits nez retroussés, caractéristiques des nez opérés.

Au contraire, les patients souhaitent un résultat naturel afin de rééquilibrer l’harmonie du visage, sans pour autant donner un aspect de « nez refait ».

Comment se déroulent les consultations de Rhinoplastie ?

La première consultation avec le chirurgien a pour but de cerner la demande du patient et d’examiner la région du nez ainsi que l’ensemble du visage.

On distingue deux catégories de patients. Ceux qui savent très précisément ce qu’ils veulent, et ceux qui souhaitent l’avis du chirurgien sans trop savoir précisément ce qui les gêne dans leur nez. Le médecin doit donc, pour chaque patient, écouter dans un premier temps les désirs et les craintes de la personne. Ensuite, le chirurgien donne son avis sur les possibilités de l’intervention.

Il est possible de retirer la bosse, d’affiner les narines, d’harmoniser la pointe du nez, de réduire un nez trop long… Beaucoup de choses sont possible mais elles dépendent de la qualité de la peau.

Après avoir interrogé soigneusement le patient sur ses antécédents médicaux et sur les éventuels problèmes respiratoires associés, le chirurgien va donc examiner le visage dans son ensemble et plus précisément le nez.

La première étape de cet examen tient compte de la qualité de la peau. Il va pouvoir apprécier son épaisseur en la pinçant sur les différentes zones du nez, car elle varie très souvent. Il va également palper le volume des cartilages et des os du nez à travers la peau. Cet examen est très important et va permettre de fixer les limites des corrections techniquement réalisables.

Ensuite, le chirurgien va examiner la cloison nasale et proposer, si besoin, une correction des éventuels problèmes respiratoires, lors de l’intervention.

Des photos seront prises sous tous les angles du visage et le patient reviendra, après réflexions, lors d’une deuxième consultation afin d’établir ensemble le projet de correction et, s’il le souhaite, envisager concrètement l’intervention.

Il est obligatoire de toujours respecter un délai minimum de réflexion de 15 jours avant de réaliser l’intervention chirurgicale. Ceci est d’ailleurs valable pour tous les actes de chirurgie esthétique.

Comment se déroule l’intervention de Rhinoplastie ?

Les patients rentrent à la clinique le jour de l’opération et restent hospitalisés pendant une nuit.
L’intervention se passe sous anesthésie générale, mais dans certains cas où il s ‘agit d’une très légère correction de la pointe du nez, elle peut être réalisée sous anesthésie locale.

La plupart du temps, les incisions sont localisées à l’intérieur des narines, et aucune cicatrice n’est visible à l’extérieur. Lors de l’intervention, le chirurgien procède ainsi aux modifications souhaitées sur l’aspect du nez, et aux corrections de la cloison nasale en cas de problème respiratoire associé. Il s’appuiera sur le projet de correction établi d’après les photographies réalisées en consultation.

Le lendemain, après la visite, le patient ressort de la clinique avec un pansement qui va recouvrir l’ensemble de la région du nez. Celui-ci devra être conservé pendant une semaine et sera retiré par le chirurgien.

La rhinoplastie n’est pas une intervention particulièrement douloureuse car le nez corrigé est stabilisé par le pansement. L’inconvénient principal est lié aux ecchymoses qui ne sont pas obligatoires, mais peuvent persister une dizaine de jour si elles apparaissent. Le patient est donc à nouveau présentable après environ 10 jours.

Le résultat est visible dés le 7ème jour, après l’ablation du pansement, et sera considéré comme définitif après 2 mois.

La Rhinoplastie  en pratique ?

La chirurgie esthétique du nez s’est largement démocratisée ces dernières années dans le monde, et en particulier en France.
Son prix varie entre 3500 et 10000 euros.

Elle demande une motivation importante du patient et un investissement moral à la hauteur de l’intervention. Cet investissement moral est parfois démesuré et nécessite d’être tempéré par les modifications techniquement réalisables d’après l’examen clinique.

Le résultat recherché n’est pas un joli nez, mais un nez harmonieux. Et ce résultat dépendra du chirurgien. Il est donc indispensable qu’il en maitrise les subtilités grâce à une expérience nécessaire dans ce domaine.

Il devra donc s’adapter au patient, à son visage, et à son nez, au lieu de lui imposer un type de nez.
En respectant l’ensemble de ces précautions, il est donc possible, grâce à la rhinoplastie esthétique, de corriger le nez et obtenir un résultat naturel.