Liftng Servico-facial Paris Dr Drikes

Un lifting cervico-facial de nos jours n’a pas le même sens qu’il y a 20 ans. Les patientes souhaitent de plus en plus un résultat naturel et refusent d’affronter le regard des autres avec un aspect figé.

Le but du lifting cervico-facial permet de :

  • Redessiner l’ovale de visage
  • Détendre les traits du visage tels que les plis d’amertume
  • Recréer l’angle entre le cou et le menton

Toutes ces améliorations doivent rester naturelles et c’est l’orientation de l’effet tenseur qui influencera le résultat. Il est donc important d’attendre ces améliorations mais il n’est pas question de modifier la forme de la bouche.

Un lifting cervico-facial bien fait doit agir dans un effet inverse de celui du vieillissement. Sous l’effet de la gravité, le visage se relâche de façon horizontale, vers le bas. La correction du visage lors de cette partie du lifting cervico-facial, doit être horizontale vers le haut.

C’est donc anatomiquement que les modifications sont réalisées. Cette orientation verticale ne modifie pas la forme de la bouche comme ça peut être le cas lorsque la traction est horizontale donc non-anatomique.

Cette intervention permet de retrouver un coup d’éclat naturel au visage. Le principe du lifting cervico-facial est de repositionner les différentes structures du visage et du cou sans ajouter de volume supplémentaire. Le visage et le cou paraissent donc rajeuni mais pas transformés.

Un lifting réussi est un lifting qui ne se voit pas.
Les cicatrices sont dissimulées dans les plis en avant et en arrière de l’oreille et le visage n’est pas figé.

LE SMAS

Le SMAS (Système Musculo-Aponévrotique Superficiel) est un élément fondamental au cours du lifting cervico-facial. Cette couche musculaire située sous la peau est une sorte de couverture plus profonde du visage.

Il est reconnu, de manière unanime, que sa correction est nécessaire lors du lifting cervico-facial.
Un lit n’est pas correctement fait si on tire la couverture, sans tirer le drap dessous.
Le lifting cervico-facial doit corriger le SMAS pour que le résultat soit durable et efficace. Le bénéfice ne durera pas plus de 3 ans si le chirurgien décolle uniquement la peau pour la retendre.

Le SMAS peut être corrigé de deux façons : en le repliant sur lui-même (plicatures du SMAS) ou en le décollant pour le retendre (lambeaux de SMAS).
Replier le SMAS sur lui-même pour le retendre peut élargir le visage car les tissus se superposent ainsi.

Le Docteur Sylvain Drikes préfère réaliser un lambeau de SMAS pour le retendre. Il le décolle donc soigneusement, en prenant soin des structures nerveuses en profondeur, pour le refixer plus haut sans le replier sur lui-même. Cette technique donne un résultat naturel et efficace sans modifier la forme du visage.

LE LIFTING CERVICO-FACIAL EN PRATIQUE

Deux consultations avec le Docteur Sylvain Drikes sont à prévoir au minimum avant l’intervention. Toutes les informations médicales vous sont détaillées et les documents administratifs vous sont remis.

Une consultation avec le médecin anesthésiste doit être réalisée entre 1 mois et 48 heures avant l’intervention.
Un bilan sanguin est prescrit et le résultat doit être transmis au médecin anesthésiste.

Le lifting du visage (LVPA), le rajeunissement du cou et le lifting cervico-facial sont des interventions chirurgicales réalisées sous anesthésie générale.

Le Docteur Sylvain Drikes travaille dans des structures accréditées avec des anesthésistes attitrés.

Tous les détails de l’anesthésie vous seront détaillés lors de la consultation d’anesthésie.
Dans certains cas, il est possible de réaliser ces interventions sous anesthésie locale avec une sédation légère. Il s’agit alors d’une neuroleptanalgésie.

Le jour de l’intervention, vous devrez être à jeun, sans boire ni manger ni fumer.
Vous serez accueilli au sein de la clinique où le Docteur Sylvain Drikesréalise uniquement des interventions de chirurgie esthétique au niveau du visage.

Des photos de votre visage et de votre cou seront réalisée sous tous les angles et le Docteur Sylvain Drikes viendra vous rassurer dans votre chambre d’hospitalisation avant l’intervention.
Une fois au bloc opératoire, chaque étape vous sera expliquée par l’équipe chirurgicale.
Le Docteur Sylvain Drikes exerce dans un climat de confiance et de sécurité, dans votre intérêt.

LE RÉSULTAT

Le résultat du lifting est visible dès le lendemain de l’intervention, quand le pansement et retiré.
Il s’améliorera dans les jours et les semaines qui suivent l’intervention.
Le résultat d’un lifting est considéré comme optimal 6 mois après l’intervention, les cicatrices devront être protégées du soleil pendant 1 an.
Ce résultat est durable. Le bénéfice d’un lifting persiste au-delà de 7-8 ans suivant votre hygiène de vie.
Bien entendu, la consommation de tabac est déconseillée pour préserver la qualité des tissus et éviter leur relâchement prématuré.

Des soins post-opératoires simples vous sont prescrits sur l’ordonnance de sortie de la clinique.
Il s’agit de désinfecter la cicatrice avec un antiseptique et d’y appliquer des crèmes cicatrisantes.
Le soin le plus important consiste à se laver les cheveux tous les jours et pendant 15 jours, dès le lendemain de l’intervention.
Deux rendez-vous de contrôle sont à prévoir pour retirer les fils de suture : à 7 jours et à 15 jours de l’intervention.
Une surveillance est ensuite réalisée avec le Docteur Sylvain Drikes, à 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an de l’intervention.
Une visite de contrôle annuelle est ensuite à envisager.

Il peut exister 3 types de complications lors d’un lifting chirurgical :

Les complications pendant l’intervention :
Il peut s’agir de difficultés rencontrées sur la fixation des tissus lorsque la patiente a déjà bénéficié d’un précédent lifting.
Il peut également s’agir, dans des cas très rares, d’atteinte de vaisseaux ou de nerfs qui peuvent être à l’origine de problème de vascularisation ou d’innervations.
Ces complications concernent moins de 0,1% des liftings

Les complications à court terme :
La complication la plus fréquente concerne l’hématome post-opératoire.
Dans les heures qui suivent une intervention, une petite veine peut saigner en cas de poussée d’hypertension. Ceci peut provoquer l’apparition d’un hématome qui créé une poche sous la peau. Il est alors nécessaire de réintervenir afin de d’aller vider cette poche et éviter que la peau en regard s’abime.
Cette complication concerne moins de 1% des liftings

Les complications à long terme :
Les complications à moyen ou long terme concernent essentiellement l’aspect des cicatrices. Les patients fumeurs doivent en prendre particulièrement soin. Une hygiène irréprochable doit y est accordée. Certains patients à peau noire, peuvent faire des chéloïdes ou cicatrices hypertrophiques. Des traitements existent pour ces complications et la surveillance post-opératoire consistera à les anticiper.

Il n’existe donc pas un lifting mais plusieurs types de liftings. Chaque intervention est adaptée à certains type de problèmes. Le Docteur Sylvain Drikes réalise uniquement des interventions du visage et du cou. Il est spécialisé dans ce domaine.
C’est donc l’expérience du chirurgien et sa capacité à vous proposer une solution adaptée à votre visage qui fera la différence.
N’hésitez pas à consulter le Docteur Sylvain rikes autant de fois que nécessaire afin de pouvoir répondre à toutes vos questions et aborder l’intervention de manière sereine.
Choisir ensemble l’intervention qui vous est adaptée est la première étape indispensable à sa réussite.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Etoile2 Etoile3 Etoile4 Etoile5 Etoile

29 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...