En chirurgie esthétique, la partie externe du sourcil est également appelée queue du sourcil. Elle a parfois tendance à se relâcher et à donner un air fatigué avec un regard tombant.

Cet effet est un motif fréquent de consultation en médecine esthétique. Il peut être lié au vieillissement mais il est le plus souvent lié à la forme des yeux, même chez des patient(e)s jeunes qui s’en plaignent depuis toujours.

Les filtres des réseaux sociaux sont omniprésents dans de nombreuses applications de nos smartphones. Ils permettent de se faire une idée d’un regard embelli et donc plus ouvert à l’image des regards félins.

On retrouve aussi ces regards plus ouverts chez de nombreuses icônes de la beauté. Elles n’hésitent plus à mettre en avant ces nouvelles techniques de médecine esthétique, sans chirurgie, pour rajeunir et mettre en valeur le regard.

Ces techniques portent plusieurs noms qui dépendent souvent des médecins qui en parlent. Fox eye, cat’s eye, lifting de sourcil, pince mannequin..

Ils veulent tous dire la même chose mais les moyens d’y parvenir ont évolué avec les années, l’arrivée de nouvelles techniques et l’expérience du chirurgien.
Autrefois, la chirurgie était un passage obligé pour obtenir ce fameux regard que recherchent de nombreuses patientes.

Il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique appelée pince mannequin, que le Docteur Sylvain Drikes réalise le plus souvent sous anesthésie locale au bloc opératoire, et qui permet de remonter la queue du sourcil pour apporter le fameux bénéfice et les yeux de biches.

Ces techniques chirurgicales restent d’actualité. Les résultats sont durables mais le coût de l’intervention et la présence de cicatrices dans les cheveux demeurent un frein pour de nombreuses patientes. Elles préfèrent s’orienter vers des solutions plus légères en médecine esthétique.

La médecine esthétique permet d’améliorer certains défauts sans cicatrices, de manière efficace et rapide, sans éviction sociale. C’est à dire que la plupart des patientes reprennent leur vie normale dés le lendemain.

Les solutions actuelles pour le lifting de sourcil, ou cat’s eye, sont donc principalement du ressort de la médecine esthétique, plutôt que la chirurgie esthétique jugée trop lourde pour ce type d’amélioration.

Le cat’s eye ou fox eye par injections

La cause du relâchement du sourcil est parfois liée à des muscles des pattes d’oie, dans les coins des yeux, trop puissants. Il existe souvent chez les patientes jeunes, une contraction minime de ces muscles, même au repos, qui tirent la partie externe du sourcil vers le bas.

Il est possible de relâcher la contraction de ces muscles en faisant des injections de toxine botulique ou Botox sur les rides des pattes d’oie. L’effet de ce traitement est visible après 10-15 jours et il dure 6 mois.

Il est également possible de relever le sourcil, essentiellement dans sa partie externe, en injectant de l’acide hyaluronique.

En effet, les tempes qui se creusent créent un manque de soutien de cette zone du visage et donc un relâchement du sourcil. Le fait d’injecter méticuleusement cette zone avec de l’acide hyaluronique, permet d’assurer d’avantage de soutien au niveau des tempes. Cette injection remonte ainsi naturellement les sourcils pour obtenir le fox eye ou cat’s eye.

Le Docteur Sylvain Drikes est spécialiste du visage et trouvera la solution injectable la mieux adaptée à votre visage. Il proposera, en médecine esthétique, soit du Botox, soit de l’acide hyaluronique, soit l’association des deux.

Le cat’s eye ou fox eye par fils tenseurs

Ils s’agit de la solution de médecine esthétique la plus en vogue actuellement.

L’arrivée des fils tenseurs a été une innovation considérable dans le domaine de la chirurgie esthétique et de la médecine esthétique. Il en existe de nombreuses variétés et en différentes matières.

On distingue également les fils tenseurs crantés des fils tenseurs avec des cônes.

Les fils tenseurs crantés ont l’avantage d’être très fins et leurs crans sont tellement petits qu’ils sont invisibles sous la peau. La peau du front étant extrêmement fine, on choisira plutôt des fils tenseurs crantés pour remonter la partie externe du sourcil, que des fils à cônes.
Ces fils sont tous résorbables mais avec des durées variables selon la matière avec laquelle ils sont fabriqués.

Les fils tenseurs crantés PDO (polydioxanone) sont les plus utilisés par le Docteur Sylvain Drikes pour la réalisation de la technique cat’s eye ou fox eye.

En effet, leur matière entraine une réaction de la peau qui induit la fabrication de collagène par le derme et une solidité permettant d’obtenir un très bon résultat. Cette fabrication de collagène optimise le résultat de l’effet tenseur et sa durée dans le temps elle permet l’intégration des fils au sein des tissus sous la peau.

La technique cat’s eye permet donc de remonter la queue du sourcil de 0,5 à 1 cm.

Le Docteur Sylvain Drikes réalise ce geste de médecine esthétique au fauteuil, sous anesthésie locale, pour éviter la moindre douleur.
Cet acte dure environ 30 minutes et consiste à introduire sous la peau entre 1 et 2 fils tenseurs crantés PDO de chaque côté.

Le résultat du cat’s eye est instantané. Il n’existe également aucune douleur dans les jours qui suivent. Cet effet dure entre 9 et 18 mois.

Le regard paraît ainsi plus ouvert et « félin » à l’image des visage les plus en vogue dans les magazines de mode.

Il s’agit d’un acte de médecine esthétique qui nécessite une consultation préalable avec le chirurgien. Le Docteur Sylvain Drikes est un chirurgien esthétique spécialiste du visage et il vous expliquera en détail les principes de ce traitement lors de la consultation. Un chirurgien spécialiste du visage connaît l’ensemble des éléments anatomiques. Ceci permet d’envisager la médecine esthétique en toute sécurité au sein d’une clinique uniquement dédiée à la beauté.

Dans de nombreux cas, afin d’optimiser le résultat du lifting de sourcil ou cat’s eye, ces 2 traitements seront associés. C’est à dire que quelques gouttes de Botox seront injectées en même temps que la pose des fils tenseurs. Ceci, afin d’éviter que la contraction de muscles trop puissants sur les pattes d’oie réduisent le bénéfice de cette amélioration.

Le Docteur Sylvain Drikes, chirurgien esthétique spécialiste du visage, vous recevra en toute sécurité, au sein d’une clinique spécifiquement dédiée à la chirurgie esthétique, dans le 16ème arrondissement à Paris.

N’hésitez pas à prendre un rendez vous de consultation pour parler avec le Docteur Drikes de ce traitement de médecine esthétique et obtenir un avis personnalisé.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles

2 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...